Indira – Petite Fée du Bassin Vital

Rêvez, évadez-vous, entrez dans un microcosme merveilleux et féérique … là, non loin … aux abords du Bassin Vital, à St-Paul …

Indira … Petite fée du Bassin Vital , un conte bilingue, en créole réunionnais et en français , à poser très prochainement sur votre table de chevet … un conte d’inspiration créole, mêlant poésie et expressions imagées, qui vous insufflera de doux songes, entre histoire d’amour et retour dans la fleur de l’enfance …

L’auteure du conte, Martine Panglosse (mon amie), auto-édite ses oeuvres ; cela signifie qu’elle ne passe pas par une maison d’éditions, mais auto-finance ses publications … Indira est une oeuvre qui paraîtra fin octobre / début novembre 2013, si l’auteure atteint l’objectif de son projet de «finance participative» , sur le site kisskissbankbank :

http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/indira-conte-original-bilingue-creole-reunionnais-francais

Le projet est à ce jour à 43% de l’objectif, depuis 21 jours qu’elle a lancé la demande de soutien.

Je vous invite à soutenir ce projet en détail sur le site et pour 20€ de contribution, vous recevrez le livre, avec votre nom dans les remerciements à la fin, à sa sortie officielle. Vous avez jusqu’au 31 aôut 2013 pour la soutenir ! N’oubliez pas de préciser aussi en message privé sur Kisskissbankbank que vous avez connu le site grâce à mon blog lors de votre participation. Le paiement est sécurisé également. Je compte sur vous ! Moi j’ai hâte de voir le livre !!!!! 

 

Indira - Petite Fée du Bassin Vital

Synopsis du conte

En français : « Une nuit de Pleine Lune, une petite fée naît au coeur d’un Bassin, dans les bas de Saint-Paul. Au fil des jours, Indira découvre la magnificence du lieu-dit. La beauté de la fée est si grande que le Soleil se laisse prendre dans les doux filets de l’ Amour … Mais quelqu’un, sournoisement les espionne, et bientôt, va tenter de mettre un terme à cette romance parfumée d’amour … « 

 

En Créole Réunionnais :  » La Line o plin … inn ti fé i énèt dann milyé d’ basin, tèrla-minm, dann fon Sin-Pol. La nuit lo zour i pas, Indira i anbras la zolyès lo kartyé sanm lo zyé. Sitantèlman la fé lé zoli, lo kèr Solèy i anmar ansanm lamour. Solmansa, rod pa ! Néna inn i gèt azot an misouk … Talèr, sanplitardé, li sar tash manyèr kine romans lamour lo dé antégoré … « 

 

 

Le Moulin à eau, de nuit ... dans l'oeil de l'artiste peintre qui illustre Indira ...

Le Moulin à eau, de nuit … dans l’oeil de l’artiste peintre qui illustre Indira …

5 Comments

  • Reply MuffinCaramel 26 juillet 2013 at 18 h 32 min

    Il a l’air très bien 🙂 dommage que je sois encore mineure ^^’

    http://nailartmuffincaramel.wordpress.com/2013/07/24/dictionnails-nombres-et-a/

  • Reply Nolwenn22420 26 juillet 2013 at 18 h 51 min

    coucou !!! ça a l’air drôlement bien ! je vais voir le mois prochain ce que je peux faire 😉 bisouilles !

  • Reply Sonia 26 juillet 2013 at 19 h 05 min

    Ca a l’air d’être une bien jolie histoire, sans doute le mois prochain si mes finances le permettent…(on est en plein déménagement…)Très beau projet! Un peu de douceur et de féerie ça fait du bien dans ce monde de brutos… Bizoo

  • Reply Martine 30 juillet 2013 at 19 h 08 min

    Merci pour vos commentaires les filles 😉 Si vous souhaitez m’aider à l’auto-édition, vous avez jusqu’au 31 août 😉 donc, ne vous inquiétez pas … de la féerie, oui … tout ce qu’il manque à notre monde …

  • Reply AnneG 7 août 2013 at 20 h 22 min

    Super ton article Monira !

  • Leave a Reply